Cabinet Gratte Ciel :

25 Rue Paul Verlaine 69100
Villeurbanne

Centre de soins de la femme :

19 rue Louis Guérin 69100
Villeurbanne

Consultations

Consultations : 04 78 85 01 62
Lun au Vend : 8h30 - 19h

Cabinet Gratte Ciel

25 Rue Paul Verlaine, 69100 Villeurbanne

Centre de soins de la femme

19 rue Louis Guérin 69100 Villeurbanne

Développement Moteur du Bébé

« La marche, un processus qui se développe au rythme de l’enfant, et qui fait suite à une succession d’étapes toutes importantes »

Il existe tout un cheminement pour que le bébé se mettre debout, très bien expliqué par Michèle FORESTIER, kinésithérapeute et auteure du livre « De la naissance aux premiers pas » : L’acquisition de la marche pourrait s’apparenter à la construction d’une maison en 3 étapes

FONDATIONS

Découverte du corps
Privilégiez l’enroulement vers l’avant, d’où l’importance de toujours porter le bébé avec le dos arrondi. Le bébé va découvrir les positions à plat dos, sur les côtés et sur le ventre. Cette dernière position est essentielle pour bébé qui apprend à se protéger, se déplacer et s’asseoir

MURS

Découverte de l’espace
il s'agit des retournements du bébé avec le passage du dos au ventre et inversement. Rôle important dans la dissociation des ceintures. Découverte du Ramper et de la position à 4 pattes

TOIT

Découverte de la verticalité
il s'agit des positions assise, à genoux puis debout La position assise n’est intéressante que si le bébé peut la prendre et en sortir seul

« il n’est pas nécessaire d’apprendre à marcher à un bébé »

Emmi Pikler

Mieux vaut un bébé qui marche tard et qui passe par tous les stades de la motricité plutôt qu’un bébé qui marche tôt et qui ne maîtrise pas les positons au sol. La marche peut être acquise entre 9 et 22 mois environ

La motricité libre

Qu’est ce que c’est ?

« La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant sans lui enseigner quelque mouvement que ce soit » Emmi Pikler

« Le nourrisson, pour prendre, garder, ou abandonner les différentes positions du corps, pour changer de posture ou se déplacer, ou encore pour apprendre à se mettre debout et à marcher, n’a aucun besoin de l’intervention de l’adulte »

Il s’agit d’un concept mis en place par une pédiatre, Emmi PICKLER dans les années 60.
Nous en profitons pour utiliser les superbes illustrations sur le sujet du site Bougribouillons

La Motricité libre consiste à laisser l’enfant évoluer à son rythme, sans lui imposer des positions qu’il ne sait pas prendre seul.
Difficile à l’heure où les magasins de puériculture regorgent de matériels éducatifs et stimulants, souvent inutiles.

Emmi pickler rejoint les principes de Maria Montessori : autonomiser l’enfant, le laisser faire en l’accompagnant sans faire à sa place afin de gagner en confiance et en estime de soi.

De quoi avez-vous besoin ?

La Motricité Libre ne requiert quasiment aucun matériel. Appliquer le concept de Motricité libre à la maison n’est pas compliqué, dès lors que vous êtes disponibles, à l’écoute et observateur.

Outils

Tapis éveil, quelques jouets adaptés (éviter les jouets lumineux ou bruyants), adapter l’environnement, le moins de matériel de puériculture possible, l’enfant s’intéresse aux éléments du quotidien donc pensez à adapter et sécuriser votre intérieur afin que bébé puisse aller et venir sans risque dans la maison.

La Tenue

Un enfant dans une tenue confortable, vêtement souple et ample et pas de chaussures rigides ; le mieux sera pieds nus ou chaussettes antidérapantes puis chaussons souples. Les chaussures, avec semelles souples, seront réservées à l’extérieur et une fois que l’enfant maitrise la marche

Adapter l’environnement

Il sera important de sécuriser votre intérieur ( cache prise, barrière pour escaliers, ranger objet cassant ou dangereux) afin que le bébé puisse évoluer sans risques. Votre bébé va chercher à vous suivre… de partout, dans la cuisine, à la salle de bains … et sera très heureux de pouvoir vider vos placards quand vous cuisinerez par exemple. Laissez faire car tous ces gestes de la vie quotidienne, qu’ils imitent en voyant leurs parents faire, sont très formateurs pour leur développement moteur et cognitif.

Etre là mais pas trop

Bébé aime se sentir observé et c’est essentiel pour sa motivation mais attention de ne pas trop intervenir, ne lui donnez pas trop vite l’objet qu’il convoite, laissez le essayer et si besoin, s’ il pleure et qu’il semble mal à l’aise aidez le en le replaçant dans sa position de départ, et non celle qu’il cherche à atteindre. Si vous devez l’aider sur un retournement, faites-lui faire le mouvement de roulement, afin qu’il intègre cela, plutôt que de la soulever et le replacer.

A ÉVITER

L’avis de l’ostéopathie​

L’ostéopathe ne peut qu’encourager la pratique de la Motricité libre
Cependant, il y a quelques points de divergence à préciser notamment concernant la station assise et la position à plat ventre

En tant qu’ostéopathe, la position du bébé sur le ventre nous semble essentielle et dès la naissance. C’est d’ailleurs la position dans laquelle le bébé se voit posé à la naissance sur le ventre de la mère et à partir de cette position qu’il peut ramper jusqu’à sein.
Cette position est importante car c’est grâce à cette dernière que l’enfant tonifie les muscles de son dos et nuque et qu’il dégage la zone du cou, importante pour la déglutition et la parole à venir.

La position à plat ventre, se fera au départ : sur thorax d’un adulte puis de plus en plus souvent sur une surface ferme, en l’accompagnant car souvent cette position peut être difficile pour bébé.

Plus d’info sur cette position consultez le temps d’éveil sur le ventre de la page CONSEILS AUX PARENTS

Il est fortement déconseillé de placer un enfant assis, avec des coussins pour le stabiliser ou dans un siège préformé. En revanche, il est possible par petit moment de porter votre bébé en position assise déjà dans vos bras, dos contre votre ventre, et parfois sur vos genoux.

cabinet-anne-benoit

Prix d’une Consultation

Le prix pour chaque consultation est de 55 euros, réglable par espèces ou par chèque.
Une facture de soin nominative vous sera délivrée en fin de consultation.

Vérifiez bien avant la séance si votre mutuelle peut prendre en charge votre séance. Si vous ne savez pas, consulter sur votre espace membre de votre mutuelle, les conditions de remboursement concernant la médecine douce/médecine alternative.